Comment activer et comment fonctionne le lancement automatique de la protection ?

Liberty Rider peut maintenant se lancer automatiquement. Ici, on te dit tout sur son fonctionnement !

Pour activer le lancement automatique de Liberty Rider, il faut te rendre dans Gestion>Préférences>Lancement automatique.

Assure toi d'avoir bien autorisé la position "Toujours" sur iOS et d'avoir désactivé ton économiseur d'énergie.

Sur Android, assure toi d'avoir exclu Liberty Rider de toutes les optimisations de batterie.

Depuis le début de Liberty, nous avons eu beaucoup de retours de motards qui nous félicitaient des bienfaits de l'app, mais nous entendions aussi beaucoup : "Je n'utilise pas parce que j'oublie de le lancer", ou "j'y pense, mais juste après être parti... donc tant pis".

Le lancement automatique a toujours été dans nos esprits, mais le sujet n'était pas si évident. Liberty est une application motarde ; chaque km parcouru à moto te permet de cumuler des Flooz ; chaque km parcouru est enregistré pour t'avertir des révisions à faire sur ta machine.

Pour toutes ces raisons, nous ne pouvions pas simplement détecter chaque déplacement comme le font beaucoup d'applications. Il nous fallait savoir différencier un trajet à moto, d'un trajet fait à vélo, fait en voiture ou fait à cheval.

Comment ça marche ?

Le lancement automatique se fait en 3 étapes.

Etape 1 : détecter un mouvement

Pour démarrer ta protection ou l'enregistrement de tes trajets, la première chose à faire est d'identifier un mouvement. C'est ton téléphone qui gère ça comme un grand, comme avec toutes les applications. Dit autrement, lors de la première utilisation, Liberty demande : "hey Android/iOS, quand tu identifieras un déplacement, fais-moi signe".

Sur iOS, c'est ce que permet l'autorisation 'Toujours active'. C'est très mal formulé, car ça laisse penser qu'on te localise en permanence et qu'on épuise ta batterie ; ce qui n'est pas du tout le cas. 

Ok, on a reçu un "coucou, je me déplace", de la part de ton téléphone. Maintenant, il faut savoir si tu es à moto.

Etape 2 : Analyser le trajet

A réception du "coucou", durant quelques secondes, nous analysons les capteurs de ton téléphone, que nous faisons entrer dans notre algorithme. Ça ressemble à ça : 

À la sortie, nous avons une réponse "est à moto" ou "n'est pas à moto".

À noter : il y a des milliers de configurations qui peuvent jouer dans les résultats : les vibrations, la position du téléphone, l'état de ton téléphone, le système de ton téléphone, des moments où tu ne bouges pas, etc. autant de paramètres qui font que nous n'aurons pas une fiabilité à 100%. 

Pour cette raison, le lancement automatique doit rester un filet de sécurité supplémentaire, mais ne doit pas être l'habitude. Privilégie le lancement manuel et si tu oublies, le lancement automatique prendra le relai.

 

Etape 3 : Lancement de la protection

Si tu n'es pas à moto, c'est simple, nous arrêtons tout. Rien n'est enregistré, la protection ne démarre pas. Même ce qui a été analysé n'est pas enregistré sur nos serveurs.

Si tu es à moto, c'est parti. Ton trajet est enregistré et si tu bénéficies des avantages Premium, la détection d'accident démarrera avec.

 

 

 


Qu'en as-tu pensé ?


Powered by HelpDocs (opens in a new tab)